Mot de passe

Mot de passe

Fondamentaux

Le mot de passe est l’élément de base de la sécurité informatique.

Il permet de s’authentifier et d’accéder à une ressource ou un service personnel.

Afin de minimiser les risques d’usurpation, mieux vaut le choisir avec le plus grand soin en respectant quelques règles simples.

Quelques bonnes pratiques

  • Ne jamais partager votre mot de passe.
  • Choisir des mots de passe différents pour la sphère privée et professionnelle.
  • Ne jamais enregistrer les mots de passe sur votre navigateur. Utiliser des solutions spécialisées (par exemple KeePass ou Dashlane).
  • Préférer la phrase d’un poème que vous aimez à une combinaison de lettres et de chiffres que vous ne mémoriserez pas et que vous allez noter sur votre écran !!!!

10 signes au minimum

Un bon mot de passe se compose au minimum de 10 signes. Pour augmenter la complexité du mot de passe, il est recommandé d’utiliser un mélange de chiffres, de lettres majuscules et minuscules, ainsi que des signes de ponctuation par exemple.

Facile à mémoriser mais difficile à deviner

Le mot de passe doit être choisi de manière à être mémorisable sans avoir à le noter sur un support externe, tout en étant difficile à deviner par autrui, y inclus une personne vous connaissant bien.

Piste 1

Un mot de passe fiable est souvent composé d’une phrase anodine. Vous pouvez y ajouter des préfixes, suffixes, ou signes pour en augmenter la complexité. Exemple de mot de passe : « …:::deux vaches sur le toit:::… ».

Piste 2

En cas de longueur imposée, construisez votre mot de passe en prenant les premières lettres de chaque mot d’une phrase. Cela donne, en utilisant la phrase citée précédemment, pour un mot de passe à 9 caractères : .:dvslt:.

Piste 3

Préférer la phrase d’un poème que vous aimez à une combinaison de lettres et de chiffres que vous
ne mémoriserez pas et que vous allez noter sur votre écran !!!!

Des mots de passe dédiés

Chaque mot de passe doit être dédié à un accès spécifique. Utilisez des mots de passe distincts pour des usages différents, sinon, en cas de vol, le cybercriminel aura accès à plusieurs services en ligne.

Plus vous utiliserez vos mots de passe, mieux vous les retiendrez. Aussi nous vous recommandons de ne pas laisser votre navigateur mémoriser vos mots de passe à votre place. Pour les services peu utilisés, vous pourrez toujours sauvegarder les mots de passe dans des fichiers chiffrés, tels que créés avec « keepass » par exemple.

Changement régulier

Une bonne pratique est de changer de temps en temps vos mots de passe. La fréquence de changement dépendra de vous. Nous pensons que c’est un bon exercice de prévoir un jour par an ou tous les deux ans pour changer tous vos mots de passe.

Et bien évidemment, changez-les dès que vous soupçonnez une compromission ou une divulgation de ceux-ci.

A usage personnel

Un accès par mot de passe est attribué de manière nominative. Un mot de passe ne doit pas être partagé entre plusieurs personnes et ne doit jamais être divulgué à quiconque, quelles que soient les circonstances.

N’oubliez pas que les organismes dignes de confiance ne vous demanderont jamais de communiquer votre mot de passe.